PRESENTATION EQUIPE SAISON 2016

Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Julien ANTOMARCHI - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Rudy BARBIER - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Dieter BOUVRY - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Jérémy LEVEAU - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Daan MYNGHEER - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Florent PEREIRA - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Felix POUILLY - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Jimmy TURGIS - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Maxime VANTOMME - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Louis VERHELST - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Michel DERNIES - Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • Equipe Roubaix Lille Métropole présentation saison 2016 - photo Jean-Marc Hecquet
  • par Laurent SANSON et Jean-Marc HECQUET
  • photos Jean-Marc HECQUET
  • janvier 2016

LES ROUBAISIENS

VEULENT MAINTENIR LE CAP

Après une superbe saison 2015 ponctuée par de nombreuses victoires, la seconde place de Baptiste Planckaert et la troisième au classement par équipes à la Coupe de France PMU, l’équipe Roubaix Lille Métropole souhaite maintenir le cap pour sa 10ème saison pro.

équipe cycliste roubaix lille metropole saison 2016 photo jean-marc hecquet

Le cyclisme de haut niveau nécessite toujours de plus en plus de moyens et l’équipe métropolitaine est bien placée pour le savoir, elle qui prône pour la formation des jeunes coureurs professionnels, mais qui doit néanmoins vivre dans l’ombre de structures plus puissantes et surtout plus riches. Mais qu’importe, à Roubaix on «fabrique» et façonne du coureur professionnel et chaque saison est une remise en cause car il est impossible de vivre sur les acquis de la précédente. Si l’équipe ne manque pas d’ambitions pour 2016, elle doit aussi doit faire avec un effectif renouvelé à 40%. On note ainsi les arrivées de Daan Myngheer (ex.Vérandas-Willems), Louis Verhelst (ex.Cofidis), Félix Pouilly (CC Nogent-sur-Oise) et Florent Pereira (Team Pro Immo Nicolas Roux). Dans la colonne des départs, Baptiste Planckaert a retraversé la frontière pour rejoindre l’équipe basée à Mouscron, Wallonie-Bruxelles, alors qu’il méritait largement une place au moins dans une Continentale Pro. Autre coureur belge, Timothy Dupont a filé chez Vérandas-Willems) alors que Romain Pillon, un moment pressentit en DN2 dans son ex.équipe amateurs de l’ESEG Douai, tout comme Thomas Damuseau, ont choisi d’arrêter leur carrière. Egalement non conservé dans l’effectif roubaisien, Rudy Kowalski a rallié la formation de Charvieu-Chavagneux Isère en DN2.

UN NOUVEAU DIRECTEUR SPORTIF ET UN GROUPE BIEN ÉQUILIBRÉ

L’autre surprise des roubaisiens cru 2016 est l’arrivée dans l’encadrement de Michel Dernies. Directeur sportif d’expérience qui a officié dans l’équipe Wallonie-Bruxelles de 2011 à 2014, Michel Dernies remplace Gilles Pauchard qui a traversé l’hexagone pour rejoindre la formation Delco Marseille Provence KTM. Un Michel Dernies qui a très vite pris ses repères dans la maison roubaisienne et qui se montre très complice du DS historique de la formation, Frédéric Delcambre. En charge la formation roubaisienne depuis 1997, Fred Delcambre se félicite de l’équilibre de son groupe pour cette nouvelle saison « Les coureurs clés qui sont partis ont été remplacés et nous avons un groupe équilibré, peut-être pas pour aller gagner une épreuve de haute montagne , mais sur tous les autres styles de course nous avons notre chance »

UN STAGE FÉDÉRATEUR POUR L'ÉQUIPE

Il y a quelques jours à Calpe en Espagne sous le chaud soleil du sud de l’Espagne, le stage de pré-saison s’est déroulé dans d’excellentes conditions comme l’a précisé Michel Dernies « Ce type de stage est important pour l’équipe car c’est l’occasion de rouler ensemble, sur un programme précis et surtout de travailler. Toutes les conditions ont été réunies pour que ce stage se déroule dans les meilleures conditions et puisse permettre au groupe de faire connaissance. C’est toujours mieux d’effectuer 6 heures en groupe que 4 heures seul dans son coin ».

Et Fred Delcambre d’ajouté « malgré le ciel bleu et un cadre idyllique, nous n’étions pas en vacances pendant ce stage. Le groupe a travaillé et ce fut  l‘occasion de revoir nos gammes. Pour nos sprinters Louis Verhelst et Rudy Barbier, nous avons simulé des arrivées et sur des parcours plus accidentés nous avons travaillé plus particulièrement avec des garçons comme Julien Antomarchi, Jérémy Leveau ou Jimmy Turgis. Ce stage fut sérieux avec des chronos sur divers parcours et nous avons également travaillé le contre-la-montre et certains d’entre nous ont vraiment transpiré ! »

L’EFFECTIF VU PAR FRED DELCAMBRE

Julien Antomarchi - 31 ans
« C’est notre pilier, sérieux, la garantie de résultats et un comportement exemplaire. C’est un garçon très intéressant, pour moi l’un des meilleurs coureurs français. Il a une approche du métier qui est irréprochable. Un garçon important pour l’équipe par sa force moral »

Rudy Barbier - 22 ans
« Nous souhaitons qu’il gagne une course de référence et il doit montrer qu’il est un leader afin que ses équipiers puissent se mettre à son service. Les garçons savent qu’avec lui ils peuvent aller chercher de bons résultats. Il a bien progressé et il a le profil d’un gars qui peut postuler dans une équipe supérieure. Mais il doit encore progresser et 2016 sera donc une année importante pour lui ! »

Felix Pouilly - 21 ans
« Son cas est un peu celui de tous les coureurs qui passent stagiaire en août et Pro dans la foulée. Il est jeune et doit apprendre en mettant entre parenthèse son acquis afin d’évoluer dans un monde totalement différent. Son apprentissage débute maintenant et il va évoluer avec le temps »

Jimmy Turgis - 24 ans
« C’est un peu le même cas que Rudy Barbier. Ce sera une année très importante pour lui. A 24 ans c’est le moment pour lui de passer un cap car les saisons passent vite. Il est très professionnel et son seul défaut est qu’il se pose trop de questions. Physiquement il est bien et il devrait s’affirmer sans problèmes »

Dieter Bouvry - 23 ans   
« Dieter c’est un coureur que l’on a découvert l’année dernière. Mais voilà la saison dernière il a fait l’erreur de courir chez les pros comme au temps où il était amateur, sans se prendre la tête. Le début de saison fut complexe pour lui et malgré quelques coups d’éclats sur les épreuves vallonnées il s’est vite rendu compte que chez les pros il n’était pas si grimpeur qu’il le pensait. Cet hiver il a beaucoup travailléet il a d’énormes qualités. C’est un coursier qui voit clair et qui sait s’intégrer dans des bons coups »

Jérémy Leveau - 23 ans
« En 2016 Jérémy doit confirmer. Il a fait une bonne fin de saison et nous lui souhaitons de repartir très vite sur les mêmes bases. Il va encore progresser, sachant qu’il ne va effectuer que sa deuxième saison chez les professionnels. Dans son cas, nous sommes en attente de résultats ! »

Daan Myngheer - 22 ans
« Le public français va le découvrir. Nous n’avons eu sur lui que de bons échos, membre de l’équipe nationale Belge Espoir, il a participé aux Championnats du Monde. Et lorsque l’on connait la qualité de cette équipe nationale et les difficultés pour y être incorporées, on ne peut que se réjouir de la venue de ce coureur. Chez nous, il va rentrer dans un schéma particulier qui nous a fait défaut l’an dernier. Nous avions les coureurs pour amener nos sprinters jusqu’au dernier kilomètre mais il manquait le dernier étage de la «fusée». Daan sera celui-là, il entre dans ce registre et à ces qualités malgré une première année chez les pros »

Florent Pereira - 22 ans
« Florent c’est la jeunesse montante. A son sujet nous devrions être vite au parfum. Comme pour Felix Pouilly, il nous vient du monde amateur. Il doit apprendre le métier et l’exigence du monde pro, mais son avantage a été d’être stagiaire dans une équipe Pro Tour en fin de saison dernière. De son passage chez AG2R La Mondiale, il a conservé la rigueur du respect des consignes »

Maxime Vantomme - 29 ans
« Maxime sort d’une saison 2015 difficile. Malgré tout, il a réussi à gagner une course et pour lui ce n’était pas évident. Avec son gros mental, il passe les obstacles et reverse des montagnes. Lorsque l’on est capable comme lui de gagner des semi-classiques comme le Grand Prix Samyn, on peut voir plus haut. C’est un garçon qui est capable de sortir le grand jeu et il ne se trompe jamais. Avec un tempérament un peu moins réservé, nous aurions avec Maxime un excellent Capitaine de Route. Mais voilà, il n’a pas le caractère pour le faire »

Louis Verhelst - 25 ans
« Louis, tout le monde connait ses qualités, c’est un coureur qui va vite et il a un gros potentiel. Chez Cofidis durant les deux dernières saisons, Louis a rencontré des problèmes de santé et il a passé plus de temps à l’hôpital que sur son vélo. Il n’entrait plus dans le plan en place autour de Nacer Bouhanni. Libre de tout contrat, il est venu nous voir avec l’envie de se relancer avec de nouveaux défis. Il en a les moyens et même s’il est bien conscient que sa saison est capitale, l’enjeu ne lui fait pas peur ».

équipe cycliste roubaix lille metropole saison 2016 photo jean-marc hecquet

 

SUIVEZ-NOUS

              

PARTENAIRES

mel metropole europeenne de lille

region des hauts-de-france

nord le departement

 

 

 

 

 

sports2